La smart simplicity d’Yves Morieux

Faire face à une complexité au travail est un des cas fréquents qui ouvrent généralement aux stress. Heureusement qu’Yves Morieux a pris l’initiative de proposer la smart simplicity. Il s’agit d’une méthode basée sur des règles simples à respecter au quotidien pour gérer facilement une complexité sans la compliquer.

La smart simplicity ou comment gérer la complexité au travail

smart-simplicity.jpg

Dans l’objectif d’assister les entreprises dans la recherche des meilleurs moyens leur permettant de résoudre la complexité, Yves Morieux, en collaboration avec Peter Tollman, met à leur disposition des règles sûres. Les méthodes mises en relief dans la smart simplicity mettent l’accent sur l’élimination de la complication. Elles ouvrent vers des solutions économiques et humaines. Tout en prodiguant des explications sur le fonctionnement de chacune des règles, l’auteur révèle les principaux secrets de la résolution de la complexité dans l’univers des affaires. Il avance également les techniques de simplification des organisations ouvrant vers des solutions efficaces évitant la complexité. La smart simplicity se base sur différents exemples permettant aux lecteurs de mieux cerner les méthodes de simplification face à une complexité.

Les règles simples proposées par Yves Morieux

yves-morieux.jpg

Selon Yves Morieux, les nouvelles règles de la smart simplicity sont basées sur 6 principaux principes, dont la compréhension du travail des autres. La deuxième règle consiste à consolider les pouvoirs des managers tout en incitant la coopération pour encourager l’autonomie. La smart simplicity veille aussi à l’augmentation de la quantité de pouvoir. Elle permet la prise de responsabilité des gens tout en leur incitant à jouer librement sur leur intelligence. Elle incite également les gens à imaginer déjà les conséquences de leurs actions dans l’avenir. Les deux dernières règles de la smart simplicity se résument par l’augmentation de la réciprocité en augmentant les bénéfices tirés de la coopération et la récompense de la collaboration.

 

Author: Alexis Rossignol

Share This Post On